Cette année encore, notre traditionnel « Aïkiparc » fut une réussite.

Lors de ce cours d’arme en extérieur, nous avons abordé avec Pierre-Jean un travail au Jo très intéressant sur les différentes cibles qui s’offrent à nous lors d’une rencontre, avec à chaque fois une façon particulière de se protéger en prenant conscience (pour les deux partenaires) des nouvelles cibles qui s’ouvrent alors.

Nous essayions d’approcher ainsi une certaine fluidité entre attaque / protection / riposte qui permettait de nous sortir de cette fâcheuse tendance à bloquer les mouvements pour se demander quel sera le prochain.

Pour terminer, nous avons mélangé les attaques et les réponses dans une phase totalement improvisée. C’est une parfaite méthode pour tenter de s’extirper d’une autre habitude: celle de se contenter de réaliser ce qui est demandé, et ainsi laisser davantage s’exprimer quelque chose de plus instinctif.

Nous avons ensuite travaillé des mouvement de Kumi iaï (une étude à deux de katas de iaï) avec François. Découvrir cette discipline est toujours extrêmement enrichissant au niveau de la forme de corps car l’arme nous oblige, dans ses mouvements de dégainage et de coupe, à adopter une posture solide sans être rigide.

La découverte de ces différentes postures ne peut être que bénéfique et s’inscrit parfaitement dans notre aïkido, dans lequel il peut nous arriver trop facilement de se concentrer sur des techniques de main en oubliant que sans une posture claire nous serons toujours confrontés à une certaine sensation d’inconfort. Les armes sont un excellent vecteur de ce travail postural.

Pour finir, au delà de nos pratiques, nous avons tout simplement profité du fait de se retrouver en partageant une passion. Merci donc à toutes et tous de votre participation qui rend ces moments possibles!

Catégories : Photos